Rechercher

Aiguille du Tour


La météo de ces derniers jours a été particulièrement compliquée, et après de nombreuses hésitations, nous tentons notre chance du côté de l’Aiguille du Tour.

Je pars avec Jean-Louis mon oncle et Quentin mon petit cousin.

La montée en refuge qui devait se faire avec le temps correct de l’après-midi s’avéra être une bonne saucée qui nous mouillera jusqu’aux os.

Heureusement nous séchons à temps pour le départ nocturne du lendemain.

Julien nous a rejoint pour passer la soirée au refuge avec nous : pas reposante la vie de couple quand on est guides ;-)

Le lendemain, c’est un jeu de nuages et d’éclaircies qui nous accompagne jusqu’au sommet.

Les paysages sont fidèles à eux-mêmes : grandioses.

Jean-Louis s’est bien surpassé pour faire cette ascension qu’il ne pensait pas réaliser, et Quentin, quant à lui, avait dix fois la marge pour faire tout cela sans forcer.

Une jolie journée en famille et un beau sommet pour couronner le tout !

Montée au refuge, trempés jusqu'à la moelle!

Mais on garde le sourire: la météo du lendemain est sensée s'améliorer!

Au petit matin: la Verte, les Drus, le Mont Blanc.

Des crevasses bien ouvertes...

Les nuages s'évacuent doucement.

Montée au col supérieur du Tour.

Et nous passons au-dessus de la couverture nuageuse!

Une grosse rimaye facile mais impressionante.

Quentin au sommet de l'Aiguille du Tour, sans forcer.

Cadrage de selfie réussi!

Le plateau du Trient et les Aiguilles Dorées.

#FRANÇAIS #TOUS

6 vues

Julia VIRAT     I      Guide de Haute Montagne     I     Chamonix Mont Blanc / Écrins     I     +33 6 70 52 56 34