JULIA VIRAT

GUIDE DE HAUTE MONTAGNE

VOUS ÊTES ICI : BLOG > MESSAGES

USA, 2ème partie : Yosemite


Après les Needles, nous filons au Yosemite dans le but de gravir une nouvelle fois la gigantesque paroi d’El Capitan.

Nous sommes déjà venus plusieurs fois au Yosemite mais la sensation reste la même à chaque arrivée dans le parc national, lorsque le mur se dévoile : nous nous sentons tellement petits...

El Capitan est une paroi dont la raideur laisse perplexe. Plus de 1 000 mètres d’un granit magnifiquement compact, dont le tiers final est même franchement déversant.

Un bon nombre de voies ont été établies depuis une cinquantaine d’années en suivant les lignes de faiblesse du mur, la plus célèbre étant le « Nose ». Ces voies se gravissent en plusieurs jours, ce qui impose une logistique particulière et compliquée.

Il faut dormir sur de petites vires suspendues ou dans des « portaledges » (sortes de tentes de paroi), il faut aussi hisser des sacs très lourds contenant le matériel, la nourriture et l’eau pour toute la durée de l’ascension…

Quant à la difficulté technique, elle varie selon la voie choisie et le niveau des grimpeurs. On doit régulièrement faire appel aux techniques de l’escalade dite « artificielle », longue et fastidieuse, mais permettant de franchir des longueurs trop dures à grimper « en libre ».

Nous avions déjà gravi le Nose en 2011 et la Triple Direct en 2013, nous décidons donc cette année de partir dans Salathé, une voie dont quelques longueurs obligatoires et engagées dans des fissures larges et des cheminées en font la réputation…

Nous avons profité d’un créneau météo exceptionnel, mais les températures record de ce mois d’Octobre ont rendu l’ascension un peu difficile. Nous étions en permanence déshydratés et assoiffés. Il était parfois impossible de se parler tant nos gorges étaient sèches.

3 jours et demi dans la paroi et 3 magnifiques nuits accrochés au milieu de cet océan vertical de granit…

Les longueurs nous ont pour certaines laissé des souvenirs impérissables et certaines remontées sur corde en haut du mur nous ont apporté leur lot d’émotion, avec un vide à couper le souffle.

Encore un grand moment dans nos vies de grimpeurs…

El Capitan.

Préparation du matériel technique.

1er jour : les premières remontées sur corde.

1er jour: le début de l'escalade libre.

Hollow Flake, LA longueur la plus terrifiante : 40 mètres d'escalade sans protection...

Hollow Flake.

En haut de Hollow Flake, une bonne chose de faite.

Julia au dessus de Hollow Flake, une dernière cheminée exposée avant la nuit...

2ème matin, c'est reparti.

2ème jour, encore de la belle escalade en libre.

The Ear, une autre longueur clé en fissure large (ici vue du dessous).

2ème soir, fin de chantier un peu tard...

3ème jour : Âmes sensibles s'abstenir.

Le 28ème relai, particulièrement suspendu.

Remontée sur corde dans le Headwall.

3ème nuit à Long Ledge, un des plus beaux bivouacs à 900 mètres du sol...

4ème jour : petit-déjeuner avant d'en finir.

Vue depuis le bivouac.

C'est reparti pour les quelques dernières longueurs.

Le dernier hissage des sacs à la sortie au sommet.

En haut de Salathé, il ne reste plus qu'à tout faire rentrer dans les sacs.

La descente à pieds avec quelques rappels nous ramène en quelques heures dans la vallée, heureux. Au fond à droite le Half Dome, autre emblème du Yosemite.

#FRANÇAIS #TOUS #VOYAGE

Messages récents
Archives
Suivre sur Facebook
  • Facebook Basic Square

Julia VIRAT     I      Guide de Haute Montagne     I     Chamonix Mont Blanc / Écrins     I     +33 6 70 52 56 34