JULIA VIRAT

GUIDE DE HAUTE MONTAGNE

VOUS ÊTES ICI : BLOG > MESSAGES

Slovénie, face nord du Triglav, le projet final du GAF 74


Et voilà.

Mes 7 filles sont là, assises sur une vire suspendue, le regard dans le vide, fatiguées et silencieuses.

Les 1500 mètres de calcaire de cette géante face nord du Triglav nous entourent.

C’est la plus haute montagne de Slovénie, un emblème.

Elles mangent des barres et des fruits secs pour essayer de retrouver de l’énergie.

Elles comptent sur moi.

Elles ont tant donné depuis bientôt 12 heures !

Maintenant elles ont besoin que je continue à leur faire confiance et les encourage sans montrer de doute.

Des doutes ?

Bien sûr je savais depuis des mois que notre objectif était ambitieux.

Bien sûr je sais que c’est la voie la plus longue qu’elles n’aient jamais escaladée.

Je les connais depuis 2 ans, je connais leurs faiblesses mais aussi leur motivation.

Je savais que je devrais les pousser vers leurs limites.

Nous avons le choix entre 2 options pour sortir de cette face et elles doivent maintenant réfléchir, argumenter et prendre une décision ensemble.

Des doutes ?

Ma responsabilité en tant que guide est énorme.

Il n’est pas facile de savoir quand les pousser vers leurs limites ou quand les laisser dans leur zone de confort relatif. Je dois les connaître individuellement et ces 2 années à les côtoyer aident mon jugement à être plus précis.

Le défi est de taille pour elles, il l’est aussi pour moi, d’une autre manière.

Je n’ai pas droit à l’erreur. Je suis responsable de cette grande équipe, je dois m’assurer en permanence que le groupe évolue en sécurité.

Elles comptent sur moi pour savoir ce dont elles sont capables.

Je sais que ma confiance leur donne des ailes et pourtant je dois évaluer à chaque instant leurs capacités et rester réaliste.

Je dois savoir ce dont elles sont capables mais je les encourage à en prendre conscience elles-mêmes pour apprendre à mieux se connaître et à l’avenir pouvoir recommencer ce genre d’exploit sans moi.

Techniquement, je les laisse faire. Je vois leurs erreurs et je cherche plein d’astuces pour qu’elles s’en rendent compte et que l’apprentissage soit bénéfique. J’essaye de ne pas trop intervenir et je les laisse toujours être leader de leur cordée.

Elles savent que je suis le joker, mais elles ne l’utiliseront jamais.

Et voilà, mes 7 filles et moi sommes assises sur cette vire et la journée est loin d’être finie.

Nous arrivons à décider quelle option choisir et il faut maintenant se remettre en mouvement, reprendre les gestes d’escalade que nous répétons depuis des heures, raccourcir ou rallonger la corde à nouveau, poser des protections dans le rocher et construire des relais, aller vers le haut…

Les heures passent et bientôt nous sortirons de cette face après avoir escaladé une immense voie au milieu de la paroi.

Les filles ne réalisent pas encore vraiment leur exploit, la fatigue les en empêche un peu.

Il faudra atteindre le refuge, boire une bière, commencer à regarder quelques photos, se rappeler où nous étions hier alors que cette ascension n’était qu’un projet bordé de stress et de concentration, évoquer ensemble des moments vécus lors de cette journée intense…

Je suis très fière d’elles et je leur dis, leur répète. Elles ont un peu de mal à réaliser mais les jours vont aider.

Quant à moi, je m’effondre dès la fin du repas.

Pour aujourd’hui, mes responsabilités sont terminées et je relâche mes épaules, mon esprit, toute la tension accumulée : nous sommes toutes les 8 autour d’un repas bien mérité, nous sommes en sécurité et elles ont atteint leur objectif.

Je ressens alors comme elles cette satisfaction encore un peu timide.

L’ascension de la face nord du Triglav est le projet final de voyage qu’elles ont mis sur pied pour clôturer 2 années de formation.

Ces 7 filles constituent l’équipe féminine du Comité Départemental du CAF Haute-Savoie, le GAF 74. Marion Poitevin et moi sommes leurs 2 guides attitrées.

Elles ont été sélectionnées il y a deux ans lors d’épreuves techniques sur le terrain.

L’objectif étant qu’elles apprennent l’autonomie en montagne dans toutes les disciplines.

Ski, glace, rocher, alpinisme.

Nous les avons retrouvées régulièrement, Marion et moi, durant ces deux années lors de WE de formation et nous les avons vues évoluer à vue d’œil.

L’enjeu des équipes féminines est à mes yeux très important.

Entre femmes, elles apprennent à se faire confiance, à ne pas se reposer sur un partenaire masculin, à s’encourager et se féliciter, à ne pas se comparer.

Nous, nous sommes là pour leur apporter toutes nos connaissances techniques mais aussi pour les aider à voir ce dont elles sont capables.

Au terme de ces 2 années, la plupart d’entre elles auront appris suffisamment sur elles et sur la montagne pour mener des courses en autonomie.

Certaines s’investiront à nos côtés pour co-encadrer l’équipe suivante, et ainsi le relai sera assuré.

Peut-être même que l’une ou l’autre, un jour, osera s’engager dans le projet de devenir guide à son tour…

La prochaine sélection du GAF 74 aura lieu en Décembre 2018 et les dossiers de candidature seront en ligne dans les jours qui arrivent...

N'hésitez pas à prendre des infos sur nos pages Facebook, en m'envoyant un email ou sur le site du Comité Départemental CAF 74.

https://fr-fr.facebook.com/juliavirat.guide/

https://fr-fr.facebook.com/gaf74.caf/

https://fr-fr.facebook.com/ClubAlpinFrancaisComiteDepartementalHauteSavoie/

#FRANÇAIS #TOUS

Messages récents
Archives
Suivre sur Facebook
  • Facebook Basic Square

Julia VIRAT     I      Guide de Haute Montagne     I     Chamonix Mont Blanc / Écrins     I     +33 6 70 52 56 34